Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 09:36

 


 

S

elon un sondage anglais qui a interrogé 1000 femmes de toutes les tranches d’âges, elles s’inquiètent d’abord à 50 % pour leur poids avant tout autre problème médical. Vieillir est leur seconde peur et en troisième vient le stress, loin devant le cancer, les problèmes cardiaques et l'infertilité. Une étude sur les mêmes (ou d’autres) femmes anglaises indique que sur une semaine, 60 % des femmes portant du 38 ont fait l'amour, contre 50 % des femmes portant du 42. Elle met également au jour que des personnes se disant obèses n'ont pas eu de relations sexuelles pendant plus d'un an, de peur d'être vues nues. De même, 12 % des personnes dont l'indice de masse corporelle est élevé ont avoué ne pas avoir eu de rapports sexuels pendant un an ou plus. On pourrait par inférence tirer la conclusion que les femmes inconsciemment ont peur de moins faire l’amour et donc ont peur d’abord de grossir….Elémentaire mon cher Watson ! Encore faut-il que le partenaire de madame éprouve lui aussi suffisamment de désir pour satisfaire les légitimes envies de sa partenaire. Et c’est là ou la nouvelle qui nous parvient aujourd’hui est de la plus haute importance. Elle nous vient cette fois de la capitale de la valse, Vienne qui est aussi la ville où le cher docteur Sigmund Freud exerça ses talents et bâtit les fondements de la psychanalyse. Une étude menée par les chercheurs de l'université médicale de Vienne est formelle : jardiner améliore les performances sexuelles des hommes. Trente minutes hebdomadaires de travail dans le jardin suffiraient pour améliorer grandement les performances masculines sous la couette (ou bien ailleurs va-t-on savoir avec cette foutue fantaisie des fantasmes…). Creuser, semer ou remuer la terre réduirait les risques d'impuissance d'un tiers. L’étude menée montre également que d'autres formes d'exercices modérés comme la danse ou le vélo ont le même effet sur la libido masculine. Les résultats seraient assez spectaculaires puisque selon les chercheurs les hommes qui passent plus de temps à cultiver des légumes pourraient réduire de moitié leurs risques d'être impuissants. Les médecins devraient utiliser ces découvertes pour encourager leurs patients à faire plus d'activités physiques et à adopter un mode de vie plus sain car outre le bien connue effet du sport modéré sur le système cardiovasculaire voilà maintenant qu’il peut aussi jouer le rôle de Viagra naturel. Donc messieurs il n’y a pas de doute et inutile d’esquiver le problème : A vos bêches, à vos pelles, sautez sur vos selles de vélo. Vous pouvez aussi vous précipiter dans les cours de danse. Cela aura un double avantage : Vous pourrez y pratiquer cette activité préparatoire à vos exploits sexuels et en plus repérer les femmes qui portent du 38. J’ai pris aujourd’hui le parti de rire de l’actualité car les nouvelles qui nous viennent manquent tellement d’humour qu’elles pourraient presque nous faire oublier que nous sommes des privilégiés. Il convient donc d’éviter de sombrer dans la sinistrose ambiante, non pas pour renoncer au combat pour plus de justice, plus de paix, moins de morts, moins de faim dans le monde et autres balivernes inacceptables qui pourrissent notre planète, mais pour éviter d’avoir à évoquer, pour parler de l’état désastreux du monde, Alfred de Musset qui écrivait à propos du théâtre de Molière :

"Quelle mâle gaieté, si triste et si profonde

Que, lorsqu'on vient d'en rire, on devrait en pleurer !"

Patrice Leterrier

16 janvier 2009


Partager cet article
Repost0

commentaires