Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 21:55

 

Christophe de Margerie


V

ous avez une chance inouïe car j’ai capté en exclusivité ce que chantait Nicolas Sarkozy en se rasant ce matin :

J’ai la gauche qui éclate,

J’ai la droite qui rechigne,

J’ai les chercheurs qui râlent,

J’ai les banquiers qui pleurent,

J’ai les collégiens qui ne font rien,

J’ai les bagnoles qui s’accumulent,

J’ai la tempête qui dévaste,

J’ai les Antilles qui explosent,

A mon Dieu que c’est embêtant,

Aujourd’hui d’être Président.

J’étais si bien sur le yacht de Bolloré

Dans les palaces américains,

Et même chez mickey,

Avec ma grande Carla….

J’arrête car j’ai peur qu’on vienne saisir mon ordinateur et qu’on me mette en garde à vue (c'est-à-dire caché du monde) pour mon audace avec l’accusation de crime de lèse Président….Il est vrai que si l’enfer c’est les autres, nous on n’est pas vraiment au paradis en ce moment ! On pourrait bien sûr décliner la longue litanie de toutes les misères qui s’abattent sur nous en ce moment. On pourrait aussi saluer, dans la morosité ambiante, le sourire du PDG de Total, Christophe de Margerie, qu’il a du mal à masquer derrière son abondante moustache. Il y a de quoi lorsqu’on annonce un bénéfice record de 13,9 milliards d'euros, grâce la flambée des prix du pétrole et à une augmentation spectaculaire des marges de raffinage (en hausse de 38% par rapport à la même période de l'année précédente). Il n’est pas malsain pour une entreprise de faire des bénéfices. Elle doit poursuivre ses recherches et ses investissements (Le groupe entend investir 13,9 milliards d’euros en 2009, bizarre juste le montant des bénéfices…coïncidence des chiffres?), payer des impôts sur les bénéfices (avec toutes les largesses qu’on nous prépare, il faut des sous dans les caisses de l’état!) et rémunérer ses actionnaires. Bravo donc à Total … si ce n’était ce sentiment un peu malsain que ce résultat est quelque part dû à une saignée des consommateurs que nous sommes…Voilà en tout cas le genre de nouvelle qui alimente les sympathies pour le nouveau parti d’Olivier Besancenot ! Pour chercher un coupable et comme d’habitude punir un innocent, l’Express nous propose un titre accrocheur pour son dossier "Pourquoi les banquiers sont nuls ?". Voilà le travers habituel du français qui revient à toute allure : fustiger les autres pour exorciser sa peur ! Mais pourrait-on risquer l’hypothèse qu’il y a peut-être aussi des banquiers honnêtes et compétents (pourquoi pas ?), des politiques clairvoyants et responsables (si si cherchez... Non ? Ah bon je croyais), des journalistes libres (j’en ai même croisé sur internet et ailleurs), des flics incorruptibles et tolérants (j’en connais), des écoliers curieux et studieux (là c’est facile ! Il suffit de penser à ses petits enfants par exemple….qui ont toutes les qualités), des fonctionnaires aimables et travailleurs (c’est dur à imaginer mais ça doit exister !), des français optimistes et progressistes (allons voyons pas les autres mais vous!), des cathos ouverts (il n’y a qu’à voir le tollé internet provoqué par le sinistre évêque négationniste Williamson), des juifs et des palestiniens pacifistes (probablement plus qu’on ne croit mais eux ils ne crient pas…ils pleurent), etc…Bon comme disait Pangloss à Candide, nous vivons dans le meilleur des mondes possibles..puisqu’il n’y en a pas d’autre!

Patrice Leterrier

12 février 2009


 

Partager cet article
Repost0

commentaires